Les visions de Saint Antoine

Saint Antoine

Saint Antoine

Saint Antoine le grand est né en 251 en Haute Egypte. Ses parents étaient riches mais ils moururent alors qu’il etait encore jeune et dût s’occuper de sa jeune soeur. Une fois la situation de sa soeur assurée, il distribua son héritage aux pauvres et se fit ermite dans le désert. Son ascétisme poussé donna la faculté à son âme de quitter son corps alors qu’il était encore en vie. La nouvelle de ce miracle se répandit et de nombreux fidèles allaient le consulter.

Il vécu jusqu’à l’âge avancé de 105 ans.

A l’époque de l’empereur Justinien (561 après J.C.) sa dépouille fut déposée à l’église Saint Jean le précurseur d’Alexandrie (Egypte)
et apporté en 635 â Constantinople.

Voici le récits que Saint Athanase nous a laissé de ses expériences extra-corporelles.

« Un jour, alors qu’il était sur le point de manger et qu’il se tenait debout pour prier vers la neuvième heure, il se vit lui-même ravi en esprit.

imageChose étonnante, il se vit debout, lui-même, hors de lui-même, et fut comme conduit à travers les airs par divers personnages. Ensuite il en vit d’autres, amers et cruels, suspendus dans l’air, qui cherchaient à l’empêcher de monter. Comme ceux qui l’emmenaient le défendaient, les autres lui demandèrent s’il leur était soumis et ils voulurent lui faire rendre des comptes depuis sa naissance. Les guides d’Antoine s’y opposèrent, disant a ses adversaires :

« Le Seigneur lui a remis les fautes qu’il avait commises depuis sa naissance ; vous ne pouvez lui demander des compte que de celles qu’il a commises depuis qu’il s’est fait moine et s’est consacré au Seigneur. »

Les adversaires l’accusaient mais sans rien parvenir à prouver. La route fut libre et sans obstacles.

Alors Antoine se vit revenir ; debout devant lui-même, puis il fut de nouveau lui-même. Oubliant son repas, il passa le reste du jour et la nuit dans les gémissements et la prière. Il admirait par quelle lutte et quels labeurs il faut traverser les airs et il se souvenait de ce qu’avait dit l’Apôtre du prince de la puissance de l’air (Éphésiens 2,2). L’ennemi a pouvoir de combattre et d’empêcher ceux qui montent à travers (les cieux). Il faisait donc surtout cette exhortation :

 » C’est pourquoi prenez l’armure de Dieu, afin de pouvoir résister aux jours mauvais en sorte que l’adversaire soit dans la confusion : n’ayant nul (mal) à dire de nous  » (2 Corinthiens 12,2).

Plus tard, il eut une controverse avec quelques visiteurs concernant le passage et le séjour de l’âme après la mort. La nuit suivante, quelqu’un l’appela d’en haut :
 » Antoine, lève-toi et regarde. « 

Il sortit, car il savait à qui il convenait d’obéir et, levant les yeux, il vit un être affreux, géant, redoutable qui se tenait imagedebout et atteignait les nuées. Des êtres paraissant ailés s’élevaient. Le géant étendait les mains, interceptait les uns; alors que d’autres passaient et prenant de l’altitude, étaient menés jusqu’en haut sans être inquiétés. Pour ceux-là, le grand personnage grinçait les dents alors qu’il se réjouissait de voir les autres tomber.

Aussitôt Antoine perçut une voix :  » Comprends ce que tu vois. « 

L’esprit lui fut ouvert : il comprit que c’était le passage des âmes, que le géant qui se tenait debout était l’ennemi, celui qui insuffle l’envie aux fidèles, qui règne sur ceux qui se sont soumis à lui et qui, finalement, les empêche de passer ; mais ne peut entraver le ciel de ceux qui ne se sont pas laissé persuader par lui.

Averti par cette nouvelle vision, il luttait de plus en plus pour progresser chaque jour.

(S. Athanase d’Alexandrie, Vie de saint Antoine, c. 65-66. )

C’est l’un des plus anciens témoignages d’expérience extra-corporelle dont nous ayons le récit. Il est frappant de constater à quel point ce qu’il rapporte de ces voyages ressemble à ce que décrivent certaines personnes étant rescapées d’une situation de mort clinique. Sauf évidement qu’ici, Saint Antoine n’était pas dans le comas. C’était sa sainteté qui lui donnait la possibilité de quitter son enveloppe charnelle à l’appel des séraphins et des chérubins.

Publicités

Une réflexion sur “Les visions de Saint Antoine

  1. Bonjour Geocedille,
    l’esprit quittant le corps a été capturé par le scientifique russe Konstantin Korotkov, qui a photographié une personne au moment de sa mort avec une caméra bioelectrographic.

    Réalité ou fiction ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s