Les 7 églises d’Asie mineure

Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites car le temps est proche (Apocalypse 1.3)

image1Le livre de l’Apocalypse, c’est à dire de la révélation de Jésus Christ faite à Saint Jean, l’Apôtre et théologien, est constitué de trois grands parties qui sont 3 visions prophétiques :

Les lettres aux 7 Église d’Asie Mineure.
Les 7 sceaux. Les 7 coupes.

Le chiffre 7 fait manifestement le lien entre les 3 prophéties.  7 est le chiffre symbolisant la plénitude, de l’accomplissement des jours de la semaine sainte, c’est à dire le temps de la genèse du monde. Le huitième jour est celui de la semaine nouvelle, le Jour du Seigneur.

L’Apocalypse nous parle donc d’une « semaine » ponctuée par une série de 7 évènements journaliers qui sont autant de sceaux ouverts ou de coupes bues.

A la fin de cette semaine se produit la fin des Temps, ou plutôt, selon le texte de Jean la fin du temps, c’est à dire au temps corruptible.

Il convient dès lors de s’intéresser à la symbolique du temps dans l’ancien et le nouveau testament.

Pour les siècles des siècles.

Dans l’échelle divine du temps, les jours ne correspondent pas forcément au temps terrestre. Quand nous concluons nos prières par la formule « pour les siècles des siècles », le mot siècle ne désigne pas uniquement d’une période de 100 ans.

Le mot grec utilisé est αιωνας (aiônas) terme qu’on traduit par aeon en latin ou éon en Français théologique, et par siècle ou âge en langue commune.

Saint Jean de Damas écrivait : « Dieu a créé les âges, Lui qui existait avant les âges. Lui que le divin David évoquait ainsi : D’âge en âge, tu es (Psaume 89.2) ». Les divins apôtres disaient aussi : Par qui les âges ont été créés (Hébreux 1.2)

L’Apocalypse prophétise donc une semaine de 7 siècles (qui ne sont pas des siècles de 100 ans) successifs avant la fin des siècles et l’avènement du royaume de Dieu. Ce sens théologique du mot siècle se retrouve dans l’adjectif séculaire, synonyme de laïc, car il se réfère aux royaumes précédent le royaume de Dieu. (pouvoir séculaire = pouvoir politique)

Le 8ème siècle est présenté par la bible comme le Jour du Seigneur, celui de la vie ou de la damnation éternelle, en grec aiônia zoè et aiônia colasis c’est à dire vie éonique ou damnation éonique.

Au cours de ces 7 « siècles » ont lieu un certain nombre d’évènements prophétisés par Jésus, comme les 3 reniements de Saint Pierre, la passion (le triomphe de l’anomie), le deuil (l’Église éclipsée) et enfin la résurrection (la seconde Parousie)

Enfin, il est important de comprendre que le nombre 7 est aussi intimement lié au mal. C’est le nombre des péchés capitaux, des têtes et des couronnes de la bête de l’Apocalypse. Enfin, et ce n’est pas un mince indice, c’est la durée de l’alliance de l’Antichrist avant la fin des Temps.

Comme dans la genèse, nous avons donc à faire à un processus qui connait l’imperfection pendant 7 âges et la plénitude à l’avènement du huitième. Ainsi le règne de 7 ans de l’antichrist peut à la fois être perçu comme le mystère d’iniquité qui existe depuis le premier jour ou comme son aboutissement ultime avec le couronnement de l’antichrist.

Saint Jean et les sept Églises d’Asie Mineure.

imageArchevêque Averky a écrit :  « Saint Jean ayant vécu à Ephèse, s’adresse aux sept églises avec lesquelles il a eu des contacts particulièrement étroits et fréquents. Mais dans ces sept ans, il s’adresse en même temps, à l’Eglise chrétienne dans son ensemble ».

Saint-Cyprien de Carthage a écrit: « Dans le Nouveau Testament les sept fils signifient sept églises. Car Paul a également écrit à sept Églises (celles de Rome, Corinthe, en Galatie, celle d’Éphèse, de Philippe, de Colosses et de Thessalonique) »

Le message de Saint Jean diffère par le fait que seules des église d’Asie Mineure sont nommée. Quelle signification a donc ce choix?  La réponse est dans 1 Pierre 2.9 :

« Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde. »

A qui s’adresse Saint Pierre? Il le dit dans le premier verset : « Pierre, apôtre de Jésus Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l’Asie et la Bithynie, (…) »

Pierre parle d’un peuple élu dispersé dans les provinces romaines formant l’actuelle Anatolie, portant le sacerdoce royal. Nous avons eu les prémices de cette prescience de Dieu dans la rencontre de Jésus avec « quelques Grecs » dont parle Saint Jean (12 :20 et +) et que j’ai évoqué dans l’article « L’Ecclésia, de Périclès à Jésus. »  :

« Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour rendre le culte pendant la fête, s’adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance : Seigneur, nous voudrions voir Jésus. Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus.

Jésus leur répondit : L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié.
En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (…)

Maintenant mon âme est troublée. Et que dirais-je ?… Père, délivre-moi de cette heure ?… Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. »

L’orthodoxie considère que Jésus, par cette rencontre, a élevé le peuple grec à une mission divine.

seraphim1

Saint Séraphin Sobolev (1881-1950)

Saint Séraphim Sobolev, parle d’une prophétie grecque faite au 7eme siècle en Palestine qui disait  :

« Après le peuple élu des Juifs eut abandonné son Messie et Rédempteur à des tourments et une mort honteuse, ils furent abaissés de cet honneur qui fut transmis aux Grecs, le second peuple élu.

La recherche et l’esprit curieux des Grecs de l’Antiquité a été éclairé par le christianisme et leur a permis de sonder les profondeurs mêmes de la connaissance. Les augustes Pères de l’Église d’Orient ont défini les dogmes chrétiens et créé le système harmonieux de l’enseignement chrétien. C’est le grand mérite du peuple grec . Toutefois, l’empire Romain (byzantin) n’etait ni assez créatif ni assez puissant pour bâtir une vie politique et sociale harmonieuse sur des fondations chrétiennes solides. Aussi le sceptre de l’empire orthodoxe va choir des mains faibles des empereurs de Constantinople qui sont incapables d’accomplir la symphonie et la concorde entre l’Église et l’État.

Pour cette raison, le Seigneur par Sa Providence envoie un troisième peuple élu pour aider les Grecs spirituellement affaibli. Ce peuple apparaîtra dans le Nord dans cent à deux cet ans et deviendra chrétien de cœur. Ils s’efforceront de vivre selon les commandements du Christ et vont chercher en premier lieu le royaume de Dieu et sa justice, comme le Christ notre Sauveur nous l’a montré. L’Éternel Dieu aimera ce peuple pour son zèle et les comblera de toutes choses. D’immenses territoires, des richesses, un État puissant et glorieux. »

Saint Jean s’adresse donc aux anges de 7 églises du peuple missionné par Jésus, c’est à dire le l’église universelle. Qui sont ces anges?

« Je suis l’ange Raphaël, l’un des sept qui se tiennent en présence du Seigneur. » livre de Tobie (12.1) Le terme grec Ἄγγελος (Aggelos) signifie littéralement « messager », le grec aggelia signifiant annonce.

« Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données. » (Apoc. 8.2)

« Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. » (Apoc. 5.3)

Les septs messagers sont, si l’on prend le texte d’un point de vue prosaïque, les évêques en tête de chaque église locale. Mais si l’on considère le texte d’un point de vue symbolique, la récurence du chiffre 7 relie les 7 Anges des Eglises aux 7 âges de l’Apocalypse, dès lors on comprend qu’il est possible qu’il s’agisse des mêmes 7 anges qui sonnent les 7 trompettes et se tiennent devant Dieu.

Une trame de lecture commense a se dégager :  Les 7 Eglises pourraient symboliser la situation de l’Eglise dans les 7 périodes de la semaine apocalyptique, rythmées par les 7 trompettes et l’ouverture des 7 sceaux.

Il est temps de s’interesser aux symboles de l’Apocalypse  ::

http://wp.me/p1OCZn-cr

Publicités

2 réflexions sur “Les 7 églises d’Asie mineure

  1. Les paraboles peuvent se superposer du moment qu’elles de se contredisent pas entre elles ni ne contredisent le sens litteral, a savoir des conseils prodiguées aux 7 Églises historiques d’Asie mineure. A ce propos il et aussi utile de se demander pourquoi l’Asie mineure et pourquoi ces Églises là dont certaines existent toujours, bien que vivant leur tribulation depuis 1920.

  2. * L’interprétation la plus connue est bien celle-ci : 7 églises = 7 âges.
    Elle a sa logique, seulement l’âge de l’église de Philadelphie, qui correspondrai à une église parfaite est difficile à trouver.
    Évidemment si on se base sur une seule religion dite chrétienne, il y a bien dans son histoire une période où tout allait bien.
    Donc, cette religion pourrait être à l’âge de Philadelphie ou arrivée à l’âge de Laodicée.

    Mais Pierre nous dit qu’une prophétie ne s’interprète d’elle même (2 pierre 1:20).

    L’interprétation des 7 églises / 7 âges se fait d’elle même, le Seigneur donne toujours des indices dans sa parole, soit par répétition 2 pierre 3:10 et apocalypse 16:15-16, soit par explication apocalypse 1:20.

    * Ensuite dans ces lettre le Seigneur dit :
    – à Ephèse : je viendrai bientôt (apo 2:5)
    – à Pergame : sinon je viendrai bientôt à toi (apo 2:16)
    – à Thyatire : jusqu’à ce que je vienne (apo 2:25)
    – à Sardes : je viendrai vers toi comme un larron,(apo 3:3)
    – à Philadelphie : je te garderai de l’heure de la tentation qui doit venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. (apo 3:10)

    Jésus ne fait que de parler de son retour, il reprend même dans la lettre à sardes le terme : comme un larron, c’est à dire au moment où on s’y attend le moins, comme il l’a dit en matthieu 24:50 (parabole du maître et des serviteurs).

    Une autre interprétation de ces lettres serait : 7 types de chrétien.

    De plus dans ces lettres il dit souvent celui qui persévérera jusqu’à la fin, comme en matthieu 24:13, on trouve cette concordance dans (entre autres) apo 2:26.
    La conclusion des lettres permet aussi de voir que ces églises sont présentes lors du retour de Jésus, à la fin donc.
    Bref ça serai des conseils, la voie à suivre, donnés aux assemblées chrétiennes qui en lisant ces lettres s’y retrouvent dans l’une ou plusieurs d’entre elles.

    Je pense qu’il y a des paroisses pergammes, d’autres plutôt laodicées etc…

    * dernière possibilité, la plus rigolote 🙂
    Chaque église correspond à une religion dite chrétienne, j’en dit pas plus, car j’y crois pas.

    * A Philadelphie (la 6ème lettre) il dit: pour éprouver les habitants de la terre.

    Les habitant de la terre se retrouve notamment dans apocalypse 12:12 (la fureur du diable). Mais aussi dans apo 13:8; 13:12; 13:14.
    Cette période correspond à celle de la domination de l’antichrist.

    Philadelphie est présente durant cette période, et laodicée serai quand ? si on prend l’interprétation des 7 âges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s